Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2006

"Un chat sur la table"

L'année dernière j'ai participé aux forums de discussion sur Internet. D'abord je me suis renseignée sur Google pour trouver des forums sérieux. J'ai remarqué qu'ils pouvaient être quelquefois des mines de renseignements, la discussion pouvait être fructueuse.

Cette année je n'y ai plus participé que rarement. Hier j'avais un petit problème. Donc, j'ai pensé que je pourrais lancer ce sujet sur le forum de discussion. On en a parlé pendant plusieurs heures. Tant mieux. J'ai quitté le forum avec plusieurs nouvelles pistes à suivre. Avec de nouvelles idées.

Nous Finlandais, nous avons une expression « mettre un chat sur la table » quand on veut mettre une question sur le tapis. Je n'ai pas trouvé une expression comme ça dans le dictionnaire français. Mes amis français m'ont dit au téléphone que ça n'existait pas dans la langue française.

Tant pis. J'ai mis quand-même « un chat sur la table »...chez nous ça fait rire. Surtout si on l'utilise dans les contextes officiels.

Peut-être cette expression était d'abord concrète. Quelqu'un avait des problèmes avec un chat et il l'avait mis sur la table pour en discuter avec les autres. Plus tard l'expression est devenue absraite et elle s'est généralisée, comme c'était souvent le cas.

28/09/2006

Il ne faut pas baisser les bras

Depuis le début de l'année 2000 tous les visiteurs disent que le musée est difficile à trouver, il est bien caché au coeur du vieux village. Donc, il y a quatre ans j'ai peint trois petits panneaux du musée et j'ai demandé l'autorisation de les mettre sur quelques maisons.

Un jour me voilà dans la rue avec mes panneaux, mon escabeau, la perçeuse que mon amie m'avait prêtée, des vis et des chevilles, et tout ce qu'il fallait pour mettre un panneau sur le mur. Je me suis installée devant la première maison où mettre le premier panneau. Je ne me suis jamais servie d'une perçeuse, donc j'avais de petits problèmes...Tant pis. Heureusement j'ai vu des garçons dans la rue, je leur ai demandé de me donner un coup de main. Et quelques minutes après, le voilà, le premier panneau sur le mur! Un petit miracle pour moi.

J'ai repris mes autres panneaux, mon escabeau, la perçeuse, des vis et des chevilles, et tout ce qu'il fallait pour mettre un panneau sur le mur. Et après je me suis bien installée devant la deuxième maison où mettre le panneau. Par hasard, j'ai vu le voisin, je lui ai demandé de me donner un coup de main. Et un peu après, le voilà le deuxième panneau sur le mur. Le deuxième petit miracle pour moi.

J'ai repris mon dernier panneau, mon escabeau, la perçeuse, des vis et des chevilles, et tout ce qu'il fallait pour mettre un panneau sur le mur. Me voilà bien équipée devant la troisième maison. J'ai eu une idée. J'ai frappé à la porte du voisin et je lui ai demandé de me donner un coup de main. Et sans problèmes, le voilà le dernier panneau sur le mur. Le troisième petit miracle pour moi.

Une chose simple, mettre un panneau sur le mur, me paraissait impossible à faire. Je ne suis pas un esprit technique.

Pour mettre les grands panneaux sur les routes, ça a été aussi difficile. On ne trouve pas toujours quelqu'un à qui demander et on n'arrive pas à tout faire. En pratique tout est plus difficile qu'en théorie. Notre association est franco-finlandaise. Nous sommes 12, mais les autres sont loin d'ici.

- Un ami m'a donné un bon conseil: « il ne faut pas baisser les bras »...

26/09/2006

Des problèmes, encore des problèmes

Il y a quelques temps j'ai inséré plusieurs liens PDF sur le site Myoldbear. Il en restait deux qui étaient impossibles de faire fonctionner. J'ai tout fait sans succès. Finalement j'ai laissé tomber.

Hier, quelques semaines après, j'ai recommencé et j'ai essayé encore une solution. J'ai imprimé le lien PDF en portrait comme l'autre lien, un calendrier du chien et du chat et pas en paysage. Et voilà finalement le lien PDF, un calendrier des nounours a commencé à fonctionner.

Un lien PDF une école ancienne fonctionne aussi maintenant (3,68MB). Pour cela j'ai dû aller dans une association où j'ai pu utiliser un autre poste et les autres logisciels que les miens. On peut trouver cet article à la fin des liens: http://myoldbear.free.fr  J'ai voulu le partager avec les visiteurs du site web et de mon blog. J'en mettrai des autres intéressants.

Ce n'est pas toujours facile de trouver une explication pour des problèmes techniques. Mais une fois l'ai trouvée, ça devient passionnant.

C'est bizarre, mais j'aime les problèmes informatiques...surtout quand j'arrive à les résoudre. Ce n'est pas toujours le cas. Mais avec le temps.

Je n'aurais jamais cru que je pourrais m'intéresser tellement à la technique. C'est un nouveau monde pour moi. C'est un peu pareil avec la voiture. Je découvre tous les jours. Mais d'autre part, mes frères sont comme ça. Je les comprends mieux maintenant.

Il faut avoir quelque chose d'intéressant dans la vie, sinon, on déprime. Au moins moi, je pourrais faire la dépression.

25/09/2006

Frapper à toutes les portes?

Presque tous les jours je consulte le site de Midilibre: www.midilibre.com

Il faut suivre l'actualité. Voici un article (le 25 septembre 2006) sur le mini-sommet France-Russie-Allemagne de Compiègne: "L'art de devenir un pays grand et riche"

"La Russie, redevenue « grande et riche » selon les propres mots de son président, s'intéresse désormais aux champions industriels européens."

- Il faudrait aller voir en Russie sur place...surtout les communistes français qui marchent « avec tambour et trompette ». Chez nous les communistes marchent sans tambour ni trompette depuis la chute de l'USSR.

« Les Occidentaux ont raison de pas considérer à égalité les hommes d'affaires russes, qui sont contrôlés par le Kremlin, il faut rester vigilant », observe l'analyste.

24/09/2006

Entre les deux cultures - Combien ça coûte?

Nous voilà à la fin du mois de septembre. Ces mois-ci il y a beaucoup de factures à payer: la taxe foncière, l'eau etc. En plus, l'hiver approche et il faut commander du bois de chauffage. J'achète toujours du chêne, parce que je peux en stocker seulement un stère. Le chêne chauffe le mieux et le plus longtemps. - Moi, une fille de campagne, j'aime la cheminée. J'ai l'habitude de porter du bois depuis mon enfance.

Pour la taxe foncière, c'est beaucoup plus élevée ici que chez nous. Notre pays est quand même plus imposé que la France. Tout le monde doit payer les impôts même si on n'avait pas beaucoup de revenus. A l'époque où je louais mon studio à Helsinki, j'en ai payé beaucoup d'impôts bien que ce soyait mon seul revenu pendant un certain temps. Les revenus fonciers étaient considérés comme revenus capitaux qui étaient lourdement imposés dans mon pays.

Mais pour moi la location, c'était une bonne occassion de toucher un peu d'argent pour partir à l'étranger. C'est comme ça que j'ai vécu les premières années ici en France. J'ai passé une partie de l'année dans mon pays et une autre partie ici dans le Midi. En même temps j'ai préparé le terrain pour m'installer ici. J'ai construit un réseau social. Mon coeur était ici. L'autre pied était en Finlande et l'autre pied en France. - Tout le monde ne comprenait pas, que cela pourrait arriver. Mais si, les autres voyageurs...

Le chauffage coûte chèr ici. Chez nous dans un pays arctique il y a plus de choix. Chez ma famille à la campagne nous avons un chauffage géothermique depuis des années 80. A cette époque -là c'était tout nouveau. Mon père avait pris des risques pour l'installer, mais parcontre il s'est révélé super bien et économique, deux fois moins chèr que l'électricité.

D'autre part, dans mon pays il faut chauffer déjà à partir du mois de septembre jusqu'au mois de mai. Presque toute l'année sauf pendant les mois d'été. Donc, le chauffage revient chèr aussi. Mais il pourrait revenir encore plus chèr, si ce n'était pas évolué.

La vieille maison en pierre comme la mienne devrait être beaucoup mieux isolée chez nous où la temperature peut baisser jusqu'à -30°C ou encore plus basse. Ici dans un climat méditérranéen où la temperature ne baisse pas souvent au dessous du zéro en hiver, ça peut aller, même si les maisons ne sont pas très bien isolées. Tant pis, c'est la perte du chaleur en hiver.

Dans ma maison il n'y avait même pas de laine de verre dans le plafond. Mais j'ai demandé à l'installer avant la signature. Acheter une maison dans un pays étranger, ça n'a pas été facile pour une femme qui ne s'y connaissait rien! Les gens me disaient que c'étaient les hommes qui achetaient des maisons. Mais moi, je pensais si nous étions des femmes ou des hommes, cela ne pouvait pas être un handicap. Voilà encore des idées réçues à balayer.

A chacun son chemin. On ne peut pas mettre tout le monde dans la même boîte. Me voilà avec une grande volonté, comme mon père avait, et avec un réseau social -"une petite armée" pour m'aider...finalement j'ai pu acheter une maison. J'étais sûre d'être sur la bonne voie. A l'époque, en 1998, j'étais très critiquée, mais plus maintenant, je ne crois pas. Je m'en suis bien sortie. - Quelquefois il faut aller à contre-courant. 

Encore au sujet des factures, l'eau aussi est beaucoup plus chère que chez nous. Je l'ai remarqué pour la première fois en 2000 après avoir fait des travaux pour aménager la cave, pour la transformer en musée. La facture de l'eau m'a surpris! Mais c'est comme ça dans les pays méditérranéens à cause de la sécheresse.

D'autre part, avant l'euro le mark finlandais était environ 10% plus fort que le franc français. Donc, ici on peut acheter plus de choses au supermarché que chez nous avec dix euros. La vie est moins chère. Et le soleil brille presque 365 jours par an. En plus, le soleil est gratuit. Les choses les plus importantes sont gratuites...

23/09/2006

Si la poussière n'existait pas

Aujourd'hui il faut commencer à faire le ménage dans la maison. Il y a énormément des choses à faire, il faut:

Balayer et passer l'aspirateur, laver les sols, faire la poussière à trois étages, faire les vitres, commencer à nettoyer quelques vitrines dans le musée, faire la lessive à la main, faire la cuisine...

Il me manque de l'énergie, donc je ne peux pas tout faire tout de suite. Mais pas de stress pour des tâches ménagères, je ne suis pas une perfectionniste comme ma grande soeur. Elle est pénible. Surtout avant Noël, tout doit être nickel... Si on parle de "Marthe et Marie". Ma grande soeur est "Marthe" et moi, je suis "Marie". Mon amie Natalia, elle arrive à être les deux.

Avant tout je préfère l'informatique. Je suis trop souvent ici devant mon ordinateur. J'aime même le nettoyer, voici un site web à recommander: www.ccleaner.com En plus, je suis abonnée à Micro Hebdo (www.01net.com). Encore des liens à recommander: www.winpatrol.com ; http://www.zamaansoft.com/products/bhr/index.html Browser Hijack Retaliator ; Microsoft AntiSpyware

Mais la maison et le musée pleins de poussière ne sont pas accueillants, c'est sûr. - Au travail!

D'autre part, cet été 2006 pour la première fois j'ai réçu pas mal de visiteurs qui ont connus le musée par Internet. Donc, je n'ai pas été devant mon poste pour rien.

Trois rencontres

Hier j'ai vu beaucoup de monde. C'était une journée sociale. Le matin j'ai parlé avec une connaissance qui conduit depuis trente ans. Elle m'a dit qu'elle devait aller à l'aéroport de Montpellier. Je lui ai demandé si elle n'avait pas peur de prendre l'autoroute à trois voies pour y aller. Elle m'a répondu qu'elle conduisait depuis très longtemps, donc, c'était une question d'habitude même sur l'autoroute. En plus, pour ne pas compliquer les choses, on pouvait y rester sur la voie la plus à droite. - Voilà un challenge pour moi. Même si je ne conduis que depuis plus trois mois.

Je suis allée voir une amie qui me coupe les cheveux depuis trois ans. Je lui paye 4euros. Avant j'ai dû aller chez le coiffeur qui coûtait très chèr et en plus, il m'a coupé les cheuveux toujours trop courts. Mon amie sait le faire mieux. Et c'est sympathique, elle aime le faire. Je me demande combien j'ai fait des économies pendant trois ans pour mes coupes des cheveux! Il faut le faire une fois tous les deux mois.

Combien peut-on économiser dans la vie quotidienne en comparant des prix partout? Sinon, le budget pourrait doubler, tripler... Dans mon adolescence je ne savais pas encore le faire, mais plus tard en adulte, quand j'ai commencé à voyager. J'ai remarqué qu' « on voyageait plus loin quand on ménageait sa monture. » Cela vaut la peine.

En fin d'après-midi j'ai vu encore une dame que j'ai rencontrée pour la première fois il y a dix ans à Anduze. Alors elle avait trente ans. Quelques années après elle a eu un accident. Elle est tombée de trois mètres de hauteur... Depuis elle a de gros problèmes avec son épaule gauche...Cela a été très difficile à guérir. La voilà souffrante elle parlait de sa vie avant et après l'accident. Maintenant c'était une autre personne que j'ai rencontrée il y a dix ans. Une personne plus douce et plus humaine qu'avant... C'était émouvant.