Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2007

Le bonheur, c'est...

Une amie m'a raconté une chose un jour:

"J'étais dans un groupe. On a parlé du bonheur. Chacun à son tour a pris la parole. On n'était pas très nombreux, mais à chacun son bonheur. Il y en avait:

une nouvelle voiture, une grande maison, de belles toilettes, l'argent, les voyages, le succès....

La dernière personne à parler était quelqu'un qui était handicapée. Elle s'est levée et toute heureuse la personne a dit avec tout son coeur: 

» Mon bonheur, c'est d'exister, la vie ».

- Après il y avait une grande silence... Tout le monde s'est tu."


28/01/2007

A la une de Midilibre

"...C'est par les siens que Georges Frêche a été condamné hier. Le parti socialiste a en effet décidé de l'exclure de ses rangs, une "exlusion définitive" votée à l'unanimité..."(Midilibre: le 28 janvier 2007) 

Cela m'étonne beaucoup que Georges Frêche est toujours au pouvoir.

Qu'est ce qu'il va dire la prochaine fois, M.Frêche? 

- C'est toujours "des grenouilles qui sortent de sa bouche".

Le bon côté des choses

Jeudi on a travaillé sur le chantier à Nîmes en demi groupe. On a fait du débroussaillage. Je préfère le sécateur à la  débroussailleuse, parce que ce n'est pas lourd.

L'hiver est là. La temperature a beaucoup baissé les derniers jours. Il a neigé partout en France sauf ici dans le Gard. Heureusement, sinon je n'oserais pas prendre le volant, je serais obligée de prendre l'autocar à Nîmes. Cela ne me me plaîrait pas du tout.

Dans mon pays il y a trois étapes de conduite à l'auto-école: d'abord en été, après en hiver et aussi dans le noir.

Il y a quelque chose qui m'étonne. Une fois c'est hivernal, les gens ne se couvrent pas mieux ici. Moi, j'ai l'habitude de me très bien couvrir en hiver depuis mon enfance, parce que mon pays, la Finlande est arctique.

Nous voilà Sophie et moi, les deux femmes qui savent se bien couvrir. Par contre les hommes arrivent sur le chantier comme "les femmes élégantes en été". Et on peut voir qu'ils ont froid, ils sont frigorifiés! Tant pis pour eux.

Jeudi sur le chantier moi, je portais deux Tshirts à manches longues, deux pulls (dont l'autre était en pure laine) et un anorak épais avec une capuche. Et je ne pourrais pas oublier mon bonnet, mon écharpe épaisse et mes gants. Sous le pantalon j'avais quatre collants, dont au moins deux étaient en laine. En plus, j'avais mis trois paires de chaussettes. Pour Sophie c'était un peu pareil. Mardi sur le chantier on a tous eu les nouvelles chaussures de sécurité qui étaient superbes. C'est l'association qui nous les a fournies.

A midi on a fait une grillade. On a mangé des côtelettes de mouton et des merguez avec de la baguette. Nous nous sommes régalés. On était comme en camping en plein hiver.

Il faut trouver le bon côté des choses:

- On travaille en pleine nature. C'est bon pour le moral.

- Notre équipe est bien.

- En plus, on est payé. Je pourrai acheter quelque chose pour ma collection...

- Et mardi prochain on travaillera au chaud, on fera la documentation sur ordinateur.

Quelquefois on ne peut trouver que des choses négatives. Mais tout dépend de notre point de vue. - "A quelque chose malheur est bon", dit un proverbe. - "Every cloud has a silver lining".

24/01/2007

Comment ça va "sur votre bateau"?

La semaine prochaine nous sommes déjà à la fin de janvier. Le temps passe vite. Tant mieux.

Ca va faire trois mois que je travaille dans une association à Nîmes. Un de ses objectifs est 'les échanges'. Il y en a beaucoup, des échanges « sur notre bateau ».

Nous voilà une équipe d'une quinzaine de personnes depuis presque trois mois. On discute beaucoup et quelquefois on se  dispute aussi. Mais la plupart du temps ça se passe bien et on s'enrichit les uns et les autres avec nos différences.

Pendant ces derniers mois on a vu un peu de comédie et mais aussi un peu de tragédie « sur notre bateau ». C'est la vie. Le théâtre. Avec ou sans masque. Mais tôt ou tard on commence à voir derrière. Le temps fait tomber le masque. Moi, je n'aime pas le porter. C'est plus facile de ne rien cacher.

S'il y a eu des problèmes quelques jours, heureusement on n'a pas perdu le sens de l'humour. En plus l'imagination n'est pas futile, mais utile quelquefois. Si « notre bateau » commence à être trop petit, on peut toujours s'évader un peu.

On dit que l'homme n'est pas une île. Mais cela peut arriver. Moi, je suis contente d'avoir quitté la mienne, « ma petite île », dans ma jeunesse. Depuis j'ai trouvé plein de choses à explorer ...

S'il n'y avait pas d'échanges, de contact humain, on aurait froid dans ce monde.

21/01/2007

"Un oiseau dans le ciel"

Depuis le mois novembre je n'ai pas fait de promenades en voiture, parce que je roule beaucoup pendant la semaine. Et il faut économiser de l 'essence.

Aujourd'hui il faisait très beau comme les derniers jours. Me voilà en promende à Uzès. Depuis l'été dernier j'ai voulu la faire. Il fallait aller à la brocante. En plus on m'a dit qu'il y avait des magasins d'antiquités là-bas. Et Uzès, une petite ville touristique, je ne l'ai jamais encore visitée. Pourquoi attire-t-elle beaucoup de touristes? J'y trouverai une réponse...

Je suis partie après 9H du matin. Une fois arrivée en plein centre d'Uzès j'étais surprise de découvrir une petite ville bien animée même en hiver. Il y avait du monde et beaucoup de magasins. Les parkings étaient payants partout. J'ai dû chercher une place gratuite pour ma voiture un peu plus loin.

Je suis rentrée dans un magasin d'antiquités. J'ai fait un tour. J'ai trouvé quelque chose. Une petite poussette de poupée du 19ème siècle. Elle est authentique. Sur eBay il y en a aussi, mais sur la photo on ne voit pas toujours si c'est une reproduction ou non. Il faut la voir. Le prix était le même que sur eBay, à peu près.

Toute contente d'avoir découvert une petite ville sympathique, je suis rentrée. Je me suis régalée. Me voilà en voiture comme « un oiseau dans le ciel ».

medium_1800nukenvaunut.jpg

20/01/2007

De belles choses...

La nuit dernière j'ai fait un cauchemar. Je me suis réveillée après. J'ai rêvé que j'avais raté la vente aux enchères d'une poupée ancienne. Plusieurs fois.

En fait à 3H00 du matin il y avait une poupée à vendre ou la fin de sa vente sur eBay de Canada. Et mon réveil devait sonner 2H30 pour ne pas la rater. - A cause de ça j'ai dormi comme un chien. Pas très bien. Parce que j'ai voulu vraiment acheter cette poupée. On n'en voit pas souvent. Quelque chose de très vieux et encore avec ses habits d'origine. C'est du jamais-vu. Si, j'en ai vu au musée, mais pas ailleurs. 

Je me suis rendormie et après je me suis réveillée juste au bon moment comme prévu. Me voilà devant mon ordinateur en pleine nuit sur eBay. J'ai fait mon offre aux dernières minutes et j'étais le meilleur enchérisseur. Il y avait onze offres avant moi. Mais j'ai eu la poupée. J'avais échangé quelques e-mails avec le vendeur pour lui demander plus de photos et plus de renseignements. En plus il m'avait communiqué le prix de réserve et il m'avait promis de partager les frais de port. Le dollar est moins chèr que l'euro, tant mieux.

Les prix des poupées comme ça chez les antiquaires parisiens seraient certainement presque les doubles. Le magazine Collectionneur&Chineur a écrit un article sur les bourses des collectionneurs. - Internet a tout basculé. Actuellement on a de la choix. Sur la toile on peut trouver des objets qui étaient auparavant introuvables ou très rares et encore aux prix abordables. Le marché est international. 

Le mois dernier je n'ai pu faire aucune acquisition pour ma collection. Ma voiture est tombée en panne juste avant les vacances de Noël et cela m'a coûté chèr. L'embrayage. C'était dur, mon Noël 2006 ici en France. Je me suis consolée que le mois suivant je pourrais me faire plaisir. - La voilà. Ma belle poupée.

Cette poupée sera comme souvenir de mon travail à Nîmes que j'ai commencé le premier novembre 2006. Sinon, je n'aurais pas pu l'acheter. Dans ma collection il y a des souvenirs comme ça qui me rappellent les périodes différentes dans ma vie.

Au musée il y a des choses qui ont déjà fait le bonheur de plusieurs générations dans le passé et elles continuerent à le faire dans le futur.

Il faut chercher de belles choses dans ce monde... Des choses à partager.

  

19/01/2007

Liens

http://www.vozavi.com

http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelles/monde.html 

http://www.commentcamarche.net/forum/affich-2248030-qui-est-le-meilleur-operateur-adsl-telephone 

http://www.tc-agency.com/eligibilite_adsl 

http://www.lescomparateurs.com/guide/degroupage-telephone.html