Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2007

Les pommes de terres aux boulettes de viande

Aujourd'hui j'ai réçu une lettre. Ma grande soeur m'a envoyé les interviews qu'elle avait faits auprès des enfants de 6 à 14 ans dans son association où elle travaille. J'ai passé un bon moment à les lire. Qu'ils étaient amusants! Voilà les textes que je vais mettre dans mon site web 1000 histoires. Je dois les traduire aussi en français.

Dans les années soixante une camarade d'école a écrit dans « mon cahier de camarades d'école » que son plat préféré était les pommes de terre aux boulettes de viande. Voilà ce qu'on mangeait à l'époque très très souvent surtout à la campagne. La vie était simple. On vivait en autarcie et on n'achetait pas beaucoup de choses dans l'épicerie du village. Même si une décennie après, la vie rurale a complètement changé.

Aujourd'hui on est plus exigeant. On veut « tout » et « tout de suite » et toujours davantage. On n'est jamais satisfait. On pense souvent à ce qu'il nous manque, et on ne voit pas ce qu'on a.

D'autre part de nos jours le niveau de vie est plus élevé qu'auparavant, mais la société est aussi plus endettée.

Les anciens faisaient des économies. Ce n'est plus la mentalité. Par contre on dit qu'il faut consommer pour faire tourner l'économie. Et plus on consomme plus on pollue...

Ma camarade d'école avait raison. Les pommes de terre aux boulettes de viande surtout si elles étaient préparées par ma mère étaient vraiment bonnes! Même si avec ma soeur on a supprimé tous les oignons des boulettes de viande... C'était un régal!

Cela me manque la cuisine que ma mère faisait. Elle ne cuisine plus depuis les dernières années. Elle ne peut plus faire grand'chose, de moins en moins. Même le fait de parler au téléphone devient difficile. C'est triste. La vie à 90ans est une autre vie. On ne peut pas arrêter le temps. Mais ma mère est la meilleure au monde. La voilà encore avec nous. Voilà de quoi se réjouir.

Ici en France c'est bientôt la Fête des Mères. Chez nous c'est toujours le deuxième dimanche du mois de mai.

28/05/2007

1000histoires

medium_card_whats_new_sm.gif

 

 

 

www.snoopy.com

 

Je viens de mettre mon nouveau site web en ligne. Il n'est pas encore tout prêt, mais je le finirai bientôt. Aujourd'hui j'ai passé des heures pour créer la page d'accueil. J'ai voulu utiliser une petite partie d'un tableau comme image de fond. C'est trop lourd, trop long à s'afficher, donc j'ai mis une couleur de fond pour le texte, la présentation.

Mon tableau a deux couleurs principales: blanc et brun. Mais quand j'ai cherché une nuance pour le fond avec la pipette de mon logisciel PhotoPhiltre, sa palette des couleurs blanches et brunes était  énorme! L'artiste en avait utilisé des centaines. C'était intéressant. 

Voici le lien vers mon site: http://1000histoires.free.fr

Le tableau représente des roses blanches ou un rosier qui fleurit dans tous les jardins dans mon pays le 24 juin, à St Jean, où le jour est le plus long de l'année (le solstice, le 21 juin). Le soleil ne se couche pas. Il fait jour tout le temps. L'été est au plus beau.

Ce tableau me rappelle l'époque où j'habitais à Helsinki ou j'étais déjà en train de déménager. J'avais loué mon studio et j'ai dû stocker mes meubles au grenier où il n'y avait pas beaucoup d'espace. J'avais un fauteuil ancien qui était trop encombrant, donc je l'ai vendu. J'ai eu le même prix que j'avais payé 6-7 ans avant, même si c'était la crise économique. Avec cet argent j'ai dû trouver quelque chose de facile à stocker. Le voilà mon beau tableau que j'ai acheté dans un dépôt-vente. Pendant plusieurs années ma trouvaille était stockée jusqu'à ce que je me suis installée ici dans le Midi où j'ai pu la sortir.

J'ai fait mon nid à Helsinki. Mais quelques années après je me suis envolée... comme un oiseau migrateur.

Il y a un temps pour tout... Un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté. Un temps pour garder et un temps pour jeter. Un temps pour chercher et un temps pour perdre. (L'Ecclésiaste 3)

 

_________________________________________________________________________________________________________________

 

J'ai remarqué que mon site s'affiche mal avec IE. Je le crée avec NVU et il s'affiche mieux avec Mozilla Firefox.

http://blog.alsacreations.com/2004/11/27/93-faire-un-site-compatible-sur-tous-les-navigateurs

 

 

25/05/2007

Les apparences

A Helsinki il y a un magasin d'antiquités à ne pas manquer si jamais en Finlande. On peut y trouver des choses rares. En plus, on y est très bien accueilli. Et la vendeuse a toujours du temps de discuter. L'ambiance est comme elle était souvent dans les petits magasins avant quand on n'était pas pressé. Donc, c'est le monde d'autrefois la-bàs.

Mais la vendeuse est spéciale, un peu artiste. Son look est celui des années trente quarante. Elle porte toujours un chapeau, les lunettes de soleil, un pantalon et quelquefois aussi un manteau. Tout est masculin. Mais derrière les apparences une sensibilité féminine se voit. Voilà quelque chose qu'elle n'arrive pas à cacher. Je n'ai jamais vu cette dame sans ses lunettes de soleil. Et je suis très curieuse. Pourquoi doit-elle les porter même dans l'intérieur, en hiver où il n'y a pas de soleil? Cela me dérange un peu. Mais, peut-être elle s'est créée une carapace. Tant pis, à chacun la sienne ou sa personnalité. L'important, c'est d'être gentil.

D'autre part chez nous les femmes se veulent souvent masculines. Elles portent le pantalon, moins souvent une robe. - Pourquoi faire semblant d'être autre chose qu'on est? Je ne pourrais pas.

Mais toutes les femmes ne sont pas pareilles. Il y a toujours des exceptions. Voici un petit souvenir d'un professeur de latin à l'université. Quelle personnalité! C'était une femme très élégante des années soixante dans les années soixante dix. Elle était vraiment rétro et originale. Un professeur très strict à l'ancienne. "Une vieille fille". Mais elle avait un sens de l'humour. La dame a dit qu'un de ses étudiants avait réussi à dessiner une très belle caricature d'elle. Elle l'avait affichée dans sa garde-robe ou dans son placard. La dame avait travaillé aussi comme interprète à Rome en Italie. Quel plaisir pour les yeux!

Il y a quelques années dans mon pays il y avait un groupe de 4-5 chanteurs, des jeunes. Leur bande s'appelait « Les lunettes de soleil ». C'était très amusant. Ils plaisantaient. Leur symbole était les lunettes de soleil et ils étaient habillés en costume noir, comme des gangsters américains. S'il faisait beau ou mauvais temps.

Ici dans le Midi surtout en été les lunettes de soleil sont naturelles à cause du climat méditérranéen. Mais même ici, je ne les aime pas. On ne voit pas les yeux. Une personne sans yeux a l'air inhumaine, dure. Voilà le choc des cultures.

D'autre part, un sourire, c'est ça qui compte, même si on portait n'importe quoi. Les apparences trompent. Même un extra-terrestre peut être humain...

Aux jardins de la Fontaine - En quelles couleurs en 2007?

medium_luxembourg.jpg

 

 

Ce tableau peint par l'artiste finlandais, Albert Edelfelt, représente le jardin du Luxembourg, à Paris, en 1887.

 

Hier on ne travaillait pas. Notre équipe, une quinzaine de personnes, on a visité les jardins de la Fontaine et la tour de Magne à Nîmes.

Nous voilà deux femmes et à peu près 13 hommes. On avait un rendez-vous à l'entrée des jardins à 9heures. Moi, j'étais là une des premiers comme d'habitude. Tout le monde se présentait à petit à petit en tenue de ville, bien propre et bien habillé. C'était impéccable comme il fallait. Voilà ce que le chef nous avait dit le jour avant. Lui-même, il est arrivé presque dernier. On le voyait de loin. Le voilà tout en rouge avec sa natte! En général il porte les couleurs neutres comme les autres. Mais cette fois il avait complètement changé de look.

A propos de nous, les filles. Sophie était en robe noire très jolie. Cela lui allait bien. Moi, j'étais en denim, en blue-jean. Je portais une jupe et son gilet qui va avec. Mon t-shirt était gris. Voilà les couleurs où je me sens bien.

Les garçons de notre groupe portaient toutes les couleurs possibles, mais neutres. C'est le chef qui était un peu différent hier avec ses vêtements rouges. Voilà le week-end de la Féria de Pentecôte de Nimes. Il ne pourrait pas y aller habillé comme ça. Il y a des taureux là-bas. Il ne serait pas en toute sécurité, c'est sûr!

Hier tôt le matin j'avais un problème. Je me suis trouvée devant ma glace. J'avais une grande question. Je me demandais ce que je pourrais me mettre. J'avais essayé plusieurs couleurs. Finalement ma décision était prise: je m'habillerais en bleu. Peut-être notre chef avait le même problème le matin. Il se trouvait devant sa glace et c'était difficile à prendre sa décision. Finalement sa solution était par contre tout en rouge. Voilà ce que moi, je ne pourrais jamais me mettre, surtout si j'étais un homme comme lui! Je le trouvais choquant! Dans mon pays les hommes n'utilisent pas tellement de couleurs que les femmes. Sinon, on se fait remarquer.

D'autre part. Il faut avoir des couleurs dans la vie, un peu de carnaval. On ne s'ennuit pas. Cela change le quotidien. La différence. Heureusement on n'est pas tous pareil! Sinon, on n'aurait rien à parler... Plus on aime, plus on parle.

Encore une petite chose. Je ne me rappelle plus du sac à main de Sophie. Je n'ai pas remarqué ce qu'elle portait. Certainement c'était noir comme sa robe. Quelque chose d'élégant. Le mien était vieux, je le porte depuis des années. Je dois en acheter un autre. Quelque chose de plus joli et plus féminin.

Ici au musée le sac à main de ma tante, encore très joli et bien conservé, est exposé avec quelques autres vieux sacs. Ma tante a atteint presque 92 ans. Jusqu'à ses derniers jours elle portait le même sac à main qu'elle avait acheté dans sa jeunesse dans les années trente. A l'époque on n'en achetait pas souvent comme aujourd'hui selon la mode qui change. D'autre part ma tante était une paysanne. Ce n'était pas leur habitude. Les temps ont changé depuis.

Voilà pas mal de choses au sujet des vêtements. Sinon, notre sortie était intéressante. Il faisait très beau déjà le matin. On avait une journée bien estivale au mois de mai. Les jardins de la Fontaine ressemble un peu au jardin du Luxembourg à Paris. C'est somptueux. On avait une guide qui nous a parlé de l'histoire. Au début c'était un des premiers jardins publics à la française du XVIIIème siècle. Plus tard au XIXème siècle une autre partie était aménagée à l'anglaise, un autre jardin un peu sauvage, bien caché derrière. Comme un jardin secret. Voilà quelque chose à visiter à Nîmes. A recommander. 

http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%AEmes

17/05/2007

Que c'est facile maintenant, la vie!

Depuis ce matin je suis devant mon poste. Il y a quelque chose d'incroyable. Maintenant j'arrive à faire fonctionner tous les liens PDF sur Myoldbear. L'été dernier c'était encore impossible. Des fois ça a marché et des fois non. Le plus souvent non. Même les professionnels ne trouvaient pas de réponse. Finalement j'ai laissé tomber mon problème informatique.

Aujourd'hui j'ai consulté le forum de 01net. J'y ai trouvé un logisciel doPDF v5 pour convertir les documents en PDF. 

http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/39363.html

Maintenant tout fonctionne très bien. J'en ai profité. J'ai ajouté plusieurs liens PDF sur Myoldbear, par exemple des calendriers 2007-2008 à télécharger etc. aussi dans la version anglaise.

Avec les autres logisciels comme PDFCreator,  Foxit Pdf Editor, tout était presque impossible, une fois sur 10, ça a marché. Même si j'ai fait exactement les même manipulations chaque fois avec mon ordinateur. Une galère.

Je suis contente. Les liens PDF sont super pratiques! On peut partager beaucoup de choses. 

A 18.23

J'ai résolu le deuxième problème informatique. Il a fallu trouver un hébergeur gratuit pour mon site web. Je vais l'héberger chez Free comme Myoldbear.

Me voilà en plein travail. Mon site avance. Il vaut mieux. Sinon, je vais trop souvent sur eBay où je dépense tous mes sous. Maintenant je vais faire des économies. Il faut apprendre aussi à tenir les cordons de sa bourse. Sinon, c'est vide après.

16/05/2007

Un voyage dans le temps

Maintenant j'ai quelque chose d'intéressant à faire. Je viens de dessiner l'arborescence pour mon nouveau site web que je vais créer. Il y a quelques jours j'ai commencé ma formation informatique dans le cadre de mon travail à Nîmes.

Je vais nommer mon site « 1000 histoires ». Je collectionne des histoires que je vais présenter dans mon site. Je n'en ai pas encore beaucoup. C'est une collection à enrichir. Le site web sera interactif. Tout le monde aura la parole et pourra animer son forum. Pour les enfants il y aura des interviews. Donc, toutes les générations y seront présentes. Ce sera un voyage dans le temps.

J'ai déjà parlé de ce projet ici dans mon blog avant Noël. Seulement maintenant je suis en train de le réaliser. Et un peu plus tard je le mettrai en ligne. On verra bien. On a souvent beaucoup de projets, qui n'aboutissent à rien. Mais il y a un début à tout. 

A des millions de kilomètres

Hier j'ai dit à une personne: "Si tu avais vu ma conduite, mes premières heures au volant à l'auto-école..."

- Me voilà "à des millions de kilomètres" de ma destination. Je n'avançais qu'à très petits pas. Désespérément petits. Il y avait du chemin à faire à perte de vue! Et ce n'était pas du tout sûr si je n'arrivais jamais à mon but. Mais avec la pérsévérance et avec le temps je voyais finalement le bout de mon chemin après avoir fait "des millions de kilomètres".

Il y a des missions impossibles dans la vie. Mais il y a aussi les missions accomplies. Il faut y croire. 

__________________________________________________________________________________________________________________ 

Dans ma langue finnois il y a une expression que "tout s'est passé comme une danse". Ce n'est pas toujours comme ça.