Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/10/2007

Sommaire: octobre

3."Des montagnes devant moi"

5.Pour pimenter la vie...

6.Chez le dentiste

Quelque chose d'universel

12.Nos failles - nos patches - "une écharde dans la chair..." 

14.Avant Noël

15.Des raisins pour un malheureux

17.Snoopy a quelque chose à nous dire...

19.Un puzzle à construire 

26.Bonne continuation!

26/10/2007

Bonne continuation!

Hier c'était le dernier jour à Nîmes dans l'association où je travaillais.

On avait prévu un repas de départ. Nous avons transformé la salle de l'association en cuisine. Le couscous était long à faire. Le chef en a préparé toute la matinée et nous lui avons donné un coup de main. C'était comme une leçon de cuisine. A midi nous nous sommes régalés.

Dans notre groupe il y avait un peu de toutes les personnalités. Aussi un clown, un homme d'une cinquantaine d'années. A la dernière occasion il nous a fait "a one man show". Il s'est habillé comme une femme élégante. Il a fait rire toute l'association...L'ambiance était bon enfant. Nous voilà les grands enfants. Comme nous sommes tous, plus ou moins.

Il ne restait que la moitié de notre groupe qui était encore présente. Les autres nous avaient déjà quittés pendant le 12 mois.

L'amitié était au rendez-vous. Nous avons fait un bout de chemin ensemble, nous voilà, "les compagnons de route" tous bien arrivés. C'était le moment de faire le point de notre "voyage". Nous avons eu du bon et du mauvais temps. Mais par tous les temps notre route a été à ne pas manquer. C'est surtout quand on a le vent contraire, qu'on apprend à connaître les gens. En solitaire, ça n'aurait pas été intéressant. Donc, j'ai été bien accompagnée. - On dit qu'un voyage en cache souvent un autre...

Je me rappelle d'un proverbe en suédois: "Mötas och skiljas är livets gång". La vie, c'est des rencontres et des adieux.

- Il y a un temps de rencontrer et un temps de faire ses adieux.

20/10/2007

Un puzzle à construire

Sophie m'a dit que je suis un chercheur de trésor. Peut-être elle a raison. Mais je ne m'ennuie pas.

L'autre jour la Poste m'a apporté un vieux tableau noir d'école que j'avais acheté sur Internet. Cela fait un moment que j'en cherche. Maintenant mon exposition d'école est plus complète qu'avant, même si on peut y toujours ajouter quelque chose. Cela ne finit pas. D'autre part voilà pourquoi c'est intéressant. Comme un puzzle. Plus il y a des pièces, plus c'est beau.

Le tableau noir était un peu abîmé. C'était à retaper. Je suis allée à Alès pour acheter la peinture "tableau noir".  En plus, j'avais besoin de l'enduit pour reboucher. Mais je me suis trompée du produit, donc j'ai dû en acheter un autre dans le magasin Bricolage de notre village. Finalement tout ça m'a coûté cher.

Et rétaper une ardoise a été compliqué. Bien que le résultat ne soit pas mal. J'ai pu en cacher les défauts.

Le tableau est très ancien, en ardoise authentique. Peut-être du début 1900, fabriqué aux États-Unis. Je ne regrette pas de l'avoir acheté. Même si on ne peut pas parler d'affaire avec tous ses frais. Mais on n'en voit pas souvent, c'est introuvable. Et une fois j'en ai déjà raté un sur Internet.

Sans peinture l'ardoise (la pierre) cassée aurait été impossible à restaurer, au moins pour moi, un amateur. Je ne sais pas comment un professionnel l'aurait fait.

Avec le temps et la patience tout se trouve. Petit à petit mon puzzle se complètera.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ardoise

17/10/2007

Snoopy a quelque chose à nous dire...

medium_snoopy.JPG

L'amour

c'est ce qui

justifie

le monde.

C.M.Schulz

 

http://www.schulzmuseum.org/

------------------------------------------------------------------------------------------------- 

- Look at it this way, Charlie Brown...

These are your bitter days...these are your days of hardship and struggle...

But if you'll just hold your head up high and keep on fighting, someday you'll triumph!

- Gee, do you really think so, Lucy?

- Frankly, no!

medium_peanuts1.jpgmedium_peanuts2.jpg

15/10/2007

Des raisins pour un malheureux

Aujourd'hui en rentrent de Nîmes je suis passée dans un supermarché. A côté de la porte d'entrée il y avait un jeune homme, un marginal qui mendiait, à l'air battu. Je n'ai pas pu l'ignorer. Une fois rentrée dans le magasin je pensais que je devais lui donner quelque chose. En fait, je n'avais rien d'autre chose à acheter que des fruits, parce qu'il ne m'en restait plus aucun. Donc j'ai acheté des raisins pour le malheureux et une pamplemousse pour moi-même. C'était tout.

J'avais peur que cette personne qui mendiait pût être agressive. Et peut-être elle n'accepterait pas de recevoir ce que je voudrais lui donner. Carrément elle pourrait les jeter. Tant pis. Je ne donne pas de l'argent. Je suis contre cette passivité. Dans mon pays protestant la mendicité est mal vue. Ce n'est pas acceptable comme dans les pays catholiques.

En sortant du supermarché j'ai donné les raisins au jeune homme. - Je lui ai dit: "C'est pour vous!  Bonne journée!" - Il m'a dit: "Merci". Les raisins ont complètement changé son regard. Tout content il a commencé à en manger...

Je ne suis pas allée au supermarché pour rien. J'ai pu rendre heureux un malheureux au monde. Comme s'il m'avait attendue là-bas...

14/10/2007

Avant Noël

Ce week-end je vais m'évader. Je suis en train de planifier un voyage pour la fin de l'année. Voici quelques villes intéressantes à visiter, je ne sais pas encore où aller:

Allemagne, Giengen: http://www.dollvalues.com/steiff_museum.asp ; http://www.collectors-info.com/articles/steiff.php

Suisse, Bâle:  http://www.puppenhausmuseum.ch/

 

 

12/10/2007

Nos failles - nos patches - "une écharde dans la chair"...

Hier j'ai raté un vieux nounours sur Internet. Mon offre n'était pas assez bonne. Il a été vendu à 176,45 euros. Très cher, je trouve, pour un vieux nounours non identifié. D'autre part le prix était justifié. Il suffît d'être rare et d'avoir beaucoup de personnalité.

medium_nukkenalle.jpgLe voici sur une photo. Avec le temps le nounours a perdu ses oreilles et ses yeux. En plus les jambes et le corps sont abîmés. Mais il est encore bien habillé avec sa belle vieille robe et son bonnet en dentelle comme une poupée. On voit qu'il a eu beaucoup d'amour.

Dans ma collection j'ai une poupée du 19ème siècle. Elle est bien conservée. Elle doit être restée toute sa vie chez elle dans sa "maison", c'est-à-dire derrière une vitrine. Chaque fois que je la regarde, je l'admire. Une merveille. - Mais elle n'est pas réelle, humaine. Elle est froide.

J'ai beaucoup de vieux nounours bien vécus. Ils ont dû quitter leur maison et voyager partout dans le monde. Les voilà accidentés de la vie avec leur nombreuses blessures. On peut voir des pansements de tous les côtés, jusqu'au cœur. Plus il y en a, plus ils sont voyagé. Mais même avec leur patches les vieux nounours restent toujours aimables! Comme nous êtres humains avec nos failles, nos infirmités qui nous empêchent de nous enorgueillir...