Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2008

Les questions fréquentes

Aujourd'hui il y a eu un coup de téléphone. Une personne se renseignait sur les tarifs d'un groupe d' enfants. 14 enfants avec un ou deux accompagnateurs. - « Il n'y a pas de gratuité? », demandait elle.

Je lui ai répondu que ça faisait 2,30euros par enfant et 3,30euros par adulte. Et il n'y a pas de gratuité parce que notre association n'est pas rentable et elle ne rentre pas dans ses frais.

J'aurais pu continuer et lui dire que c'était moi qui mettait la main dans la poche. Nous, l'association des doigts de fée, nous ne sommes pas subventionnés. C'est grâce au bénévolat que le musée existe.

Peut-être la dame ne viendra jamais avec son groupe parce qu'il fallait payer. Certainement elle trouvera un autre musée – où tout est gratuit – et qui est financé par l'Etat ou par la commune.

_________________________________________________________________________________________________________________

Quelquefois on me demade si les vieux nounours sont à vendre, ou les jouets anciens.

- Jamais. Ils sont difficile à trouver. Les vieux objets ne sont pas des séries en millions sans âme, c'est-à-dire comme les choses chinoises qui envahissent notre monde actuel, dans notre société de consommation. Mes trouvailles, achetées avec mes petits sous, je les ai ramenées de partout, de mon pays etc., souvent avec beaucoup de temps et beaucoup de peine. Si je les vends, il ne me reste plus rien à exposer au musée.

Au contraire, je veux bien garder ma collection de petits bouts de passé. Elle est unique et elle a un avenir, j'y crois. A chacun son coup de coeur. Sinon, pourquoi faire? Chaque chose a son but.

Nous les collectionneurs, nous sommes peut-être comme des hamsters ou des chercheurs de trésors. Sans nous, les musées n'existeraient pas dans ce monde.

29/04/2008

A deux ou à quatre roues?

Jeudi dernier c'était le dernier jour pour mon contrôle technique. Je l'ai passé à Anduze. 63 euros. Heureusement il n'y a pas de contre-visite, mais on m'a dit qu'il fallait changer un soufflet défectueux (transmission).

J'ai commencé à me renseigner sur le prix. Dans un village voisin, ça coûtait 80-90euros. J'ai téléphoné dans plusieurs garages, presque partout TTC étaient dans les 70euros. Par contre, j'en ai trouvé un, le moins cher, à 63euros, sur le périphérique d'Alès où je suis allée. Combien peut-on faire des économies en comparant les prix! - Cette fois, j'ai économisé 27euros. C'est beaucoup!

D'autre part, cela ne m'étonne pas qu'il n'y avait pas beaucoup de réparations à faire dans ma voiture. J'en ai eu à peu près à 1200euros, depuis que je l'ai achetée à 800euros en 2006.

Cela fait deux ans que j'ai mon permis et ma chère Peugeot 2005. Dans le procès-verbal de contrôle technique du 24 avril 2006 il y a 168 631 de kilométrage et dans le dernier il y en a 193 533km. Donc, j'ai beaucoup roulé. Surtout l'année dernière quand je travaillais à Nîmes. Tout au début, pendant les premiers mois de ma conduite, j'ai compté tous mes kilomètres, parce que c'était un effort.

La voiture a complètement changé ma vie. Avant c'était la galère. Je n'avais qu'un vélo. C'est pourquoi je ne veux même plus le voir. Cela a duré trop longtemps, 7ans. Il y a un temps pour tout.

A l'auto-école la coordination était presque impossible quand j'ai commencé. Maintenant c'est automatique. Une leçon à tirer de mon parcours du combattant, ce qu'il ne faut pas baisser les bras.

Je n'oublierai jamais toutes les difficultés sur ma route...

Mon bonheur aujourd'hui, c'est à quatre roues.

27/04/2008

Sommaire: avril

2.Voici un poisson d'avril en retard...

3.A priori et a posteriori - une mine d'or?

5.Le livre de ce trimestre

6.A tous les bouts du monde

7.Liens

8.Une question

9.Flocke

10.A feuilleter sur Internet

18.Stats des sites touristiques

L'artisanat

19.Un guide touristique à suivre ou non?

20.Des liens à céer

25.Freecycle-treasures

Bienvenue en Finlande!

26.Quelque chose à l'horizon

29.A deux ou à quatre roues?

30.Les questions fréquentes

26/04/2008

Quelque chose à l'horizon

Aujourd'hui j'ai visité une maison dans un village voisin. C'est dans mon budget. Le prix est assez bas à cause d'une divorce. Ils sont pressés pour la vendre. C'est en exlusivité, ça m'étonne.

Un vieux mas en pierre (ou une partie) avec deux jardins, deux niveaux, 150m². Dans ma maison actuelle il n'y en a que 85m². C'est sur un zone non-innondable. A vérifier à la mairie.

En bas, je pourrais installer le musée et en haut, je pourrais habiter. Il y a des travaux à faire, mais on pourrait les faire petit à petit. La façade est belle. Le toit a été refait il y 10 ans.

La maison est bien placée sur la route où il y a beaucoup de passage.

C'était une ferme avant, ça sent encore le caca des poules partout! Je connais bien l'odeur. Nous avions des poules dans notre ferme dans mon pays dans les années 70.

La semaine prochaine il faut commencer à se renseigner...

Elle est belle, la maison!

25/04/2008

Freecycle-treasures

http://www.freecycle.org/

http://blog.360.yahoo.com/blog-z4lFORAyc6OE7VNptUhO3.4-?cq=1&p=337

Magnum's first day with us. Scared and emaciated.

She had said in the initial mails that he was not socialized at all and would need to be treated like a puppy. The difference between him and a puppy is that to a puppy everything is new and exciting and life is one big adventure. To Magnum from that moment on he was terrified of everyone and everything...

 

http://flickr.com/groups/freecycle-treasures/

http://green.yahoo.com/fr/journee-de-la-terre

http://groups.yahoo.com/group/MontpellierFreecycle/

Bienvenue en Finlande!

La photo n'est plus disponible.

Mardi matin après 6H je suis partie à Nîmes. Mon départ à Paris en TGV était à 7H50. Dans le train je pensais au Festival finlandais à Saint Sulpice où j'allais. Je me demandais ce que cela m'apporterait ou, en général, ce voyage de deux jours. Je profitais de beaux paysages printaniers, tout était vert. Le temps était invariable.

dfd7c0a983c5844e41bdc3010ba593ca.jpgTrois heures après je suis bien arrivée à la gare de Lyon à Paris. Puis j'ai pris la direction Saint Sulpice. En route, j'ai pu me régaler. Il y avait un groupe de musiciens de la rue, des hommes russes, qui chantaient. C'était un spéctacle magnifique de l'opéra en plein métro, gratuit en plus. Voilà ce que j'aime bien dans les métropoles. Il y a de la musique en live souvent.

Après me voilà à Saint Sulpice au marché finlandais parmi mes compatriotes. C'était mon pays en miniature. J'ai pu parler finnois avec presque tout le monde. J'ai fait de la promotion pour le musée des poupées et nounours. J'avais beaucoup de rencontres, aussi étrangères. C'était intéressant. Il y avait une personne avec qui on parlait de la Séconde Guerre mondiale. J'ai dit que mon père l'avait fait comme celui de mon interlocuteur. Nous voilà, en bonne entente. Notre point de vue était celui des nouvelles générations, sinon, il n'y aurait peut-être pas eu de discussion...le sujet était délicat. Quelques années après la guerre, nos pays sont devenus de grands partenaires commerciaux. Que nous oublions ce qui nous divise et que nous pensions à ce qui nous unifie! Vive l'Europe! Nous avons besoin des uns et des autres.

C'est la première fois que la Finlande est venue visiter Paris. Voilà une découverte mutuelle, un échange. En même temps, c'est une invitation. Venez nous voir! Que le froid ne vous fasse pas fuir! A chaque pays son charme. http://www.100pour100finlande.fr/

En plus, je me suis organisée pour revisiter le musée de la poupée à Paris. Il y a des sites touristiques à voir plusieurs fois. http://www.museedelapoupeeparis.com/

J'étais très bien accueillie dans la capitale. Mon amie française, Virginie, m'a hébergée. Les contacts, les amis, il en faut. C'est grâce à eux que le monde n'est pas froid. Peu importe, s'il fasse 30°C ou -30°C.

20/04/2008

Des liens à créer

Aujourd'hui il y avait du monde au musée. L'ambiance est bien, quand c'est internationale. J'aime recevoir les gens de tous les pays...

La semaine prochaine je verrai mes compatriotes à Paris (www.helsinkisaintsulpice.fi ). Je me demande si je vais les reconnaître. J'ai une raison pour y aller. Je vais créer des contacts.

Depuis que j'habite à l'étranger, en France, je suis devenue une cosmopolite. C'est la vie de nos jours. Nous avons nos racines, mais nous pouvons nous trouver chez nous partout... Je me sens à ma place ici.

Il y a toujours de nouveaux liens à créer dans ce monde, mais c'est surtout les anciens qui sont à apprécier et qui ne sont pas à perdre...