Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2008

Liens

http://myoldbear.free.fr/calligraphy.pdf La calligraphie au début 1900

http://myoldbear.free.fr/aapinen1900alku.pdf L'extrait d'un abécédaire 1900

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ab%C3%A9c%C3%A9daire

http://www.wiki-brest.net/index.php/Ab%C3%A9c%C3%A9daire_...

http://www.encyclopedie-universelle.com/abecedaire.html

http://forumfemmaufoyer.canalblog.com/archives/2005/12/14...

http://geodience.be/ecole/default.asp

Des pommes d'or

Ce matin j'ai téléphoné à l'hopital. Ma soeur a de nouveau sa main en plâtre. Mais elle est droite comme avant et pas plus tordue comme elle était après l'accident. Et le moral ça va. Combien c'est important! Surtout quand on est hospitalisé, ou malade. Quelques mots peuvent nous porter au dessus de tout.

"Comme des pommes d'or sur des ciselures d'argent, ainsi est une parole dite à propos. (Proverbes 25:11)

J'ai un petit souvenir quand nous étions petites. On était souvent malade. A l'époque, au début des années 60, c'est le docteur qui s'est déplacé. Une fois Anna avait beaucoup de fièvre, elle dormait, et le docteur devait venir. Quand je l'ai appris, pour défendre ma soeur, je l'ai réveillée en jouant de la trompette très fort et puis je lui ai dit la nouvelle. Immédiatement nous avons fermé la porte à clé, nous voilà bien cachées dans notre chambre. Quand le docteur est arrivé, tout le monde frappaient à la porte: "Ouvrez la porte, s.v.p.! " Mais nous étions toutes les deux bien déterminées à rester enfermées, on a pas voulu voir le docteur avec sa seringue, il allait nous donner une piqûre...ce qui ne nous plaisait pas. Finalement le docteur a dû partir, il était venu pour rien. Après nous étions certainement grondées. Mais d'autre part, je me rappelle plutôt que l'humour était au rendez-vous. Cette histoire a fait rire toute la famille des années après.

29/11/2008

Ma moitié

J'ai téléphoné à ma soeur à l'hôpital. Elle était encore très fatiguée pour parler.

Hier l'infirmière lui avait dit qu'on lui mettait un fer dans sa main ... Je ne comprends pas ça, je n'en ai jamais entendu.

Aujourd'hui Anna a appris qu'elle n'aurait plus besoin de plâtre après l'opération.

Elle aurait pu sortir de l'hôpital déjà, mais elle n'a pas voulu. Moi non plus, si j'étais à sa place. La main est encore trop fragile, c'est plus sécurisant de rester là au moins jusqu'à demain. Elle avait dit qu'elle n'était pas comme un taureau, aussi forte, pour quitter l'hôpital du jour au lendemain.

28/11/2008

Des liens dans des milliers de kilomètres

En ce moment une partie de moi est à l'hopital à Helsinki. Ma soeur jumelle est là depuis hier.

Dans la matinée elle n'arrêtait pas à me téléphoner, ça la calmait, parce elle attendait son opération et c'était angoissant.

En fait, Anna-Maija est tombée dans la rue dans notre capitale et elle s'est cassé le bras il y a une quinzaine de jours. Depuis elle porte le plâtre. La radio n'était pas bonne cette semaine et le chirurgien avait dit qu'il fallait l'opérer, sinon la main restait tordue.

Toute la journée "ma moitié" a été dans mes pensées. Ce soir je ne lui ai pas rappelé, parce qu'elle devait être fatiguée. Par contre, j'ai passé un coup de fil à notre grande soeur.

J'ai eu les nouvelles. Cette intervention chirurgicale s'était faite sous anestésie locale. Ma jumelle avait dit qu'après la douleur a été telle qu'elle n'avait jamais ressentie de sa vie. On lui avait donné des anti-douleurs. Elle avait été trop épuisée pour parler.

Espérons que la main sera guérie comme avant.

26/11/2008

Dans une boite à chaussure

Depuis quelques années j'ai un projet immobilier, je cherche une maison, un autre local plus grand et mieux placé, plus touristique pour le musée. Mais il paraît que ce n'est pas du tout le moment. Actuellement, c'est la crise économique et tout tourne au ralenti, aussi les immobiliers. Peut-être je devrai attendre 10ans...

Au musée c'est serré, il faut de la place. J'ai trouvé une solution. Il faut que je me serre pour agrandir le musée. J'en ai parlé à mes amis, ils m'ont dit que j'allais habiter dans une boîte à chaussure. Me voilà. Tant pis. C'est ma façon de vivre.

Je me régale de pouvoir de nouveau monter une nouvelle exposition. Même si maintenant j'habite vraiment dans le musée, bien dedans.

Les derniers jours c'est un bazar ici. C'est comme ça souvent quand on fait de grandes modifications. Il y a des choses à ranger, ça ne finit pas, heureusement je pourrai tout faire petit à petit. En plus, en même temps, je fais le ménage.

J'aime le changement. Les nouvelles idées sont les bienvenues aussi chez soi. Combien de façons différentes on peut tout faire! - Peut-être mille.

Je trouve que ça fait accueillant, "ma nouvelle maison".

Pour le week-end tout sera prêt, si jamais, je reçois des visiteurs au musée. En automne, c'est calme. Pas un chat au village.

24/11/2008

The Black Stallion - l'Etalon Noir

http://www.theblackstallion.com

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89talon_noir_(litt%C...

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89talon_noir_(s%C3%A...

http://www.canalplay.com/cinema/la-legende-de-l-etalon-no...

http://www.linternaute.com/television/programme/dossier/l...

21/11/2008

Sommaire:Novembre 2008

1.Une trouvaille dans le dépôt-vente

2.Il n'arrête pas de pleuvoir...

L'Isle sur la Sorgue

5.Gagnant ou perdant?

A la Une dans les médias

7.Un tirelire

8.Silvio Berlusconi, le moqueur

11.Une lettre énigmatique

12.La vérité éclate...

13.En solitaire et accompagné

19.Une ville à ne pas manquer - l'Isle sur la Sorgue

20.Liens

24.The Black Stallion - l´Etalon Noir

26.Dans une boîte à chaussure

28.Des liens dans des milliers de kilomètres

29.Ma moitié

30.Liens

Des pommes d`or