Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2009

Ma maison LUNDBY des années 60

Ma maison Lundby des années 60

Voici la photo de ma maison Lundby. Je peux la compléter encore avec le temps.

http://farm5.static.flickr.com/4002/4580857026_828e9fcfbb...

http://www.flickr.com/photos/myoldbearfreefr/4580898034/

Tout est d'origine, sauf les poupées, elles sont allemandes. Pour les anciennes poupées Lundby j'ai encore des recherches à faire. Il paraît qu'elles n'étaient pas signées, peut-être. J'en ai déjà acheté, mais j'ai rendu une erreur et j'ai dû les revendre, parce qu'elles étaient marquées: made in Hongkong! Donc les copies. Voilà ce que je ne veux absolument pas.

J'ai trouvé le tapis typiquement scandinave en Suède pour la cuisine, fabriqué par Lundby. Cela m'a coûté 5€ + 2€ l'envoi + un virement bancaire 3,15€ à la Poste.

Tous les accessoires sont chers, surtout si on les achète separément. C'est mieux, si c'est déjà meublée, ça revient moins cher. Comme ça, j'ai payé 100 euros avec ses meubles. Cela va encore. J'en ai vu plusieurs à ce prix -là avec les meubles qui étaient n'importe quoi, pas d'époque ou pas du même fabricant. Quand il s'agit d'une marque, il faut la respecter. Un mélange, où il y a un peu de tout, est moins intéressant. Mais on en voit beaucoup, c'est assez courant. L'original est plus rare et plus recherché.

J'y ai fait quelques modifications. Au lieu de deux chambres à coucher, j'en ai vendu l'autre à 12€ (qui n'était pas de rococo) et après j'ai mis à sa place un piano à queue, que j'ai eu à 6-7€. C'est du style rococo comme la chambre à coucher. En plus, j'ai commandé trois tableaux en Suède. En tout 10,56 € + 2€ l'envoi + un virement bancaire 3,15€. La Poste ne prend pas de frais pour le changement de devise.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rococo

Il manque encore une pendule rouge dans la cuisine et peut-être une bibliothèque dans la salle à manger. Dans les premières Lundby il n'y avait pas de rideaux selon les catalogues.

La salle de bain a l'air neuve. Mais on en voit pareilles jaunes déjà à la fin des années 60 et au début des années 70. Par contre, tout au début elles étaient blanches avec le carrelage noir.

Voilà ma maison Lundby, c'est la bonne qualité. Peut-être voilà la raison pour laquelle elle reste toujours aussi populaire et classique.

29/09/2009

Il faut appeler un chat un chat ...

http://actu.orange.fr/articles/a-la-une/Arrestation-de-Po...

"Ces journaux régionaux mettent ainsi en garde contre une coupure entre les élites intellectuelles parisiennes et l'opinion."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Christian_Andersen

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Habits_neufs_de_l%27empe...

Cela me rappelle le conte de Hans Christian Andersen:

"Les Habits neufs de l'Empereur"

Il y a de longues années vivait un empereur qui aimait par dessus tout être bien habillé. Il avait un habit pour chaque heure du jour.

Un beau jour, deux escrocs arrivèrent dans la grande ville de l’empereur. Ils prétendirent savoir tisser une étoffe que seules les personnes intelligentes pouvaient voir et proposèrent au souverain de lui confectionner des vêtements. L’empereur pensa que ce serait un habit exceptionnel et qu’il pourrait ainsi repérer les personnes intelligentes de son royaume.

Les deux charlatans se mirent alors au travail.

Quelques jours plus tard, l’empereur, curieux, vint voir où en était le tissage de ce fameux tissu. Il ne vit rien car il n’y avait rien. Troublé, il décida de n’en parler à personne, car personne ne voulait d’un empereur sot.

Il envoya plusieurs ministres inspecter l’avancement des travaux. Ils ne virent pas plus que le souverain, mais n’osèrent pas non plus l’avouer.

Tout le royaume parlait de cette étoffe extraordinaire.

Le jour où les deux escrocs décidèrent que l’habit était achevé, ils aidèrent l’empereur à l’enfiler.

Ainsi « vêtu » et accompagné de ses ministres, le souverain se présenta à son peuple qui, lui aussi, prétendit voir et admirer ses vêtements.

Seul un petit garçon osa dire la vérité : « Mais il n’a pas d’habit du tout ! ». [ou dans une traduction plus habituelle : "le roi est nu !"]. Et tout le monde lui donna raison. L’empereur comprit que son peuple avait raison, mais continua sa marche sans dire un mot.

28/09/2009

A propos de Villa Drôlederepos...

Cela avance les recherches sur l'origine de Villa Drôlederepos, j'ai trouvé une bonne piste...

Après avoir surfé en Allemagne, je me suis renseignée au musée des jouets en Suède, parce qu'ils avaient la même maison de Fifi sur leur site web:

http://www.leksaksland.se/

Ils m'ont répondu que le fabricant c'est Martinex. Après j'ai tapé sur Google Martinex et j'ai trouvé une société finlandaise Martinex Oy qui fabrique des jouets. Je les ai contactés en leur envoyant une photo. Et ils l'ont reconnue, c'est bien leur produit. Depuis l'année dernière ils n'en fabriquent plus. Ils n'ont plus de licence.

C'est intéressant, la chasse aux trésors et de savoir aussi d'où ils viennent...

Cette fois, le résultat était une surprise.

Tant mieux. Il existe encore des fabricants et des usines en Europe, tout n'est pas délocalisé en Chine.

http://www.martinex.fi/yritys.php

Ils exportent beaucoup, mais leur site web est seulement en finnois.

http://www.martinex.fi/tuotteet.php?page=list-image&a...

Le monde des vampires de Polanski...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roman_Polanski

http://fr.news.yahoo.com/4/20090927/tts-suisse-polanski-a...

Je me rappelle de la nouvelle de l'assasinat de sa très belle femme Sharon Tate et ses amis dans les magazines d'époque à la fin des années 60 ou au début des années 70. C'était choquant! Comme dans un thriller.

Son film Rosemary's Baby était à l'affiche avant. Ma grande soeur l'avait vu, elle a dit qu'il était malade ce film, pervers. Elle a regretté de l'avoir vu au cinéma. Mais les jeunes sont curieux, trop quelquefois.

Cela m'étonne les réactions de beaucoup de gens dans les médias. Ils défendent et protègent le pédofile. Comme si les cinéastes et les artistes pourraient faire n'importe quoi. C'est à dire de donner de mauvais exemples dans les films ou ailleurs. La liberté artistique n'a-t-elle pas de limites?

Son nom, Roman Polanski, n'est pas très positif... voilà les derniers films à voir. Je ne comprends pas "son art moderne". Sinon, je ferais des cauchemars après.

___________________________________________________________________________________________________________________

"Il revient sur le devant de la scène et connaît un triomphe critique et public en 2002 grâce à son film Le Pianiste, une grosse production franco-germano-polonaise (adaptée de l'autobiographie du pianiste et compositeur polonais Władysław Szpilman) dans laquelle il évoque un sujet plus personnel, celui de l’occupation de la Pologne et du ghetto de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale, sujet qu’il s’était toujours refusé à filmer au point de décliner, dix ans auparavant (en 1993), l’offre de Steven Spielberg de mettre en scène La Liste de Schindler."

- Roman Polanski et Steven Spielberg. Voilà les deux cinéastes très différents. Le nom de Steven Spielberg est, par contre, positif... Son monde imaginaire n'est pas tordu. La Liste de Schindler, j'ai vu ce film. Il était bon et parlant. Cela a donné à réfléchir.

27/09/2009

A l'épicerie il y a plus de 45 ans

Pour faire les commissions à l'épicerie du village nous pouvions toujours accompagner notre mère, ma jumelle et moi, une fois par semaine à peu près. Nous voilà derrière son vélo et devant elle avait son panier plein d'oeufs de la ferme. Elle était très chargée. Nous avions deux kilomètres de route à faire.

Bien arrivées dans le magasin notre mère a vendu les oeufs pour faire les courses avec cet argent. Le manger à acheter pour une famille de six enfants. Et chaque fois quelques bonbons pour nous deux à 20 pennis. C'était important.

Une fois ce panier de nouveau rempli de courses cette fois, nous trois sommes rentrées à vélo.

Le voilà tout le nécessaire à l'époque, il y a plus de 45 ans.

Après ma soeur et moi, nous avons joué à la marchande. On récuperait et collectionnait tous les paquets vides dans la cuisine pour faire un beau magasin. Plus il y avait des choses, plus c'était joli. La voisine en avait construit un comme un vrai. Voilà de quoi admirer.

Liens

http://www.nicetranslator.com/#

Muumit - les Moumines

http://www.martinex.fi/tuotteet.php?page=list-image&a...

http://www.martinex.fi/tuotteet.php?page=image-detail&...

Voici la maison des Moumines qu'ils ont vendues 100 000 exemplaires. Fabriquée en Finlande.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moumines

http://en.wikipedia.org/wiki/Moomin

http://en.wikipedia.org/wiki/File:Muminkoland.JPG

The Moomin Boom

Finnair MD-11 decorated with Moomin characters serving the Japanese route

The Moomin Boom (muumibuumi in Finnish) started in the '90s, when Dennis Livson and Lars Jansson produced a 104-part animation series in Japan named Tales From Moominvalley, which was followed by a full length movie Comet in Moominland. Moomin books had always been steady bestsellers in Finland, Sweden and Baltic states, but the animation started a new Moomin madness both in Finland and abroad, especially in Japan, where they are the official mascots of the Daiei chain of shopping centers. A large merchandising industry was built around the Moomin characters, covering everything from coffee cups and t-shirts to plastic models. New Moomin comic books and comic strips were published. Moomins were used to advertise Finland abroad: the Helsinki-Vantaa International Airport was decorated with Moomin images and Finnair painted big Moomin figures on its Japan-line airplanes. The peak of the Moomin Boom was the opening of the Moomin World theme park in Naantali, Finland, which has become one of Finland's international tourist destinations.

The Moomin Boom has been criticized for commercializing the Moomins. Friends of Tove Jansson and many old Moomin enthusiasts have stressed that the animations banalize the original and philosophical Moomin world to harmless family entertainment. An antithesis for the Disneyland-like Moomin World theme park is the Moomin Museum of Tampere, which exhibits the original illustrations and hand-made Moomin models by Tove Jansson.

The Jansson family has kept the rights of Moomins and controlled the Moomin Boom. The artistic control is now in the hands of Lars Jansson's daughter, Sophia Jansson-Zambra. Wanting to keep the control over Moomins, the family has turned down offers from the Walt Disney Company.