Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2011

Un euro, deux euros, trois euros...mille euros

Nous sommes en train de faire quelques cartes postales pour le musée. C'est un essai. Toute la promotion est à faire le moins cher possible. Tout à l'heure on en a parlé au téléphone. Mon ami m'a dit:

"Avec 15 euros tu ne peux pas faire grand'chose aujourd'hui".

"Mais si!", je lui ai répondu.

"S'il s'agit de la vie quotidienne, même 1 euro c'est beaucoup pour moi".

Avant l'euro, il valait 6 francs en France et 6,60 marks en Finlande. Avec ça, je peux acheter quelques fruits, 1 kg de farine complète, un paquet de café, du thé, du jus d'orange, du beurre... plein de choses. 10 euros suffisent pour remplir mon sac à Lidl.

Donc, je me débrouille avec un petit budget. Et notre association aussi. C'est pourquoi le musée existe toujours. Depuis que je vis à l'étranger, j'ai appris à ménager ma monture. "Qui veut voyager loin ménage sa monture", dit-on.

Mais, si je fais une trouvaille pour ma collection, c'est une autre chose. C'est vrai qu'avec un seul euro je ne pourrais pas rêver. Dans ce cas là, il faudrait tout multiplier. A chacun son coup de coeur. Et c'est encore mieux, si on peut le partager.

D'autre part, on peut économiser ou dépenser beaucoup, bien consommer ou mal consommer. Dans les magasins on voit de nouveaux produits qui ne sont pas utiles ou nécessaires. Ces nouvelles inventions de la société de consommation sont polluantes pour la planète. Comment détruire tout ça après, où les mettre? Cela va faire des montagnes de déchets qui coûtent cher.

Notre époque est souvent superficielle. Si on va en arrière, on trouvera les valeurs plus authentiques.

Les dernières années ma collection s'est enrichie, voilà pourquoi nous avons eu du succès. Même si ça prend du temps pour se faire connaître, mais si "la Caverne d'Ali Baba" reste vide ou sans secret, ça n'intéresse à personne. Il faut investir pour attirer du monde.

La semaine prochaine nous devons recevoir une cinquantaine d'enfants, voilà une réservation depuis plus d'un mois. J'espère qu'ils ne l'annuleront pas. C'est incroyable, cette nouvelle, c'est trop beau pour être vrai.

Les commentaires sont fermés.