Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2012

Un secret au musée

Depuis mercredi dernier je suis très occupée tous les jours... Si je ne nettoie pas, je suis sur mon poste et je me renseigne sur Internet. En fait, me voilà avec un vieil objet et son histoire passionnante...

Mais il n'est pas encore présentable avec ses défauts. Le bois est très attaqué par les vers, peut-être des vrillettes. Donc, je les ai traités 4 fois. J'ai fait une erreur. Je croyais qu'il fallait laisser sécher plusieurs heures après chaque application. Maintenant il paraît qu'il faut encore un peu de Xylophène par injection. J'ai tout passé au pinceau, mais ça n'a pas suffit partout. Ce travail ne finit pas. Mais ça vaut la peine. J'ai déjà mis du brou de noix en haut et en bas. Et finalement j'ai verni le bois derrière le plus infesté pour boucher les rentrées et les sorties des bêtes, c'est pour qu'il leur manquent de l'oxygène.

Pour être sûr que ma trouvaille soit saine sans aucun déstructeur dedans, encore une astuce sur le site en bas: par anoxie.

http://www.maison-salamandre.com/index.php/traitement-des...

En général, je n'achète pas, s'il y a un problème comme ça. Parce que le traitement est long et compliqué. Et ça risque tout contaminer.

Mais dans presque tous les meubles anciens on en voit, de petits trous, plus ou moins. J'ai appris qu'on peut même en faire comme trompe-l'oeuil pour "patiner" un meuble neuf. Je ne comprends pas ça. Dans ce cas là, l'authenticité a perdu sa valeur.

L'important qu'il ne s'agit pas de termites, qui sont catastrophiques. Il suffit une petite chose pour pourrir toute la maison jusqu'à la terre ou jusqu'au terrain. Et le traitement coûte cher, des milliers d'euros, il faut faire appel à un professionnel. Donc, attention à ce qu'on ramène à la maison du marché aux puces. Les brocanteurs, par contre, doivent s'y connaître pour ne pas vendre un bois malade.

J'ai voulu acquérir cette pièce dans ma collection... Bien qu'une partie soit abîmée, c'est une merveille. "La belle façade" est très bien conservée, si on peut dire comme ça. En plus, on ne voit que cette beauté, ce qui m'a touchée et m'a arrêtée dans un magasin, le côté moins joli est derrière. Voilà comment l'exposer. Personne ne sait après si c'est parfait ou non. La perfection n'existe pas, dit-on.

Peut-être plus tard, je pourrai en parler davantage.

Les commentaires sont fermés.