Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/04/2012

Des rêves

hiidenlinna.jpg

http://www.hiidenlinna.com/

Voici en haut le site web d'un artiste finlandais, un autodidacte, qui a construit un château plein de reliefs ou de sculptures en bois. Malheureusement il est seulement en finnois, mais les images parlent. Voilà une histoire incroyable.

En 1991 c'était l'inauguration. Le journal local en parlait. Donc, nous sommes allés le visiter.

Le petit-fils d'un menuisier, ce monsieur travaillait dans la restauration, mais ça ne lui plaisait pas. Par contre, il était passionné par la sculpture en bois, l'art.

En faisant des heures supplémentaires dans le bâtiment, un jour il a eu une idée de construire un château... Pourquoi? Pour se consacrer pour l'art. Mais comment le financer? Il n'était pas un millionnaire, mais un simple citoyen.

Pas d'autre solution que de vendre son appartement, un duplex dans une petite ville. Son banquier a dû lui dire quelle idée folle, pas de crédit pour "n'importe quoi"!

Il a commencé à chercher un terrain...pas facile non plus. Les rêveurs ne sont pas bienvenus partout. "Les châteaux en Espagne", ça n'existe pas, dit-on en finnois.

Mais en 1987 la ville lui a vendu le terrain où commencer les travaux. Quatre ans après, en 1991 "la mission est accomplie" comme d'un coup de baguette magique. Voilà le beau château "médiéval" apparu en pleine forêt finlandaise.

Actuellement c'est un site touristique très populaire dans la région. Les expositions des autres artistes aussi y sont organisées régulièrement. Un peu d'exotisme attire du monde.

Pourquoi évoquer ces idées utopiques? - On ne nous aime pas toujours. On préfère Madame et Monsieur Tout le Monde. Il ne faudrait pas sortir des chemins battus, sinon nous sommes critiqués.

De Finlande en France. Aujourd'hui j'ai fait un peu de couture pour la maison de poupée 'Handicrafts house'. Dans la chambre à coucher il manquait la literie dans les lits. Donc, j'ai fait les matelas...pour finir je les ai couverts de vieilles dentelles teintées dans le thé comme les rideaux. Sans oublier les noeux papillons sur les coussins assortis. Et je pensais...

Voilà le monsieur qui a financé son rêve avec son duplex. Moi, j'ai financé les miens, cette maison et ce musée, avec mes deux studios. D'abord avec le premier que j'avais à Helsinki, et après avec le deuxième que j'avais acheté plus tard à 60km de là et que j'ai vendu en 2003. En plus, grâce à ma mère généreuse, qui était membre d'honneur dans notre association jusqu'à sa mort en 2007, on a réussi à faire tourner le musée "par tous les temps."

Les commentaires sont fermés.