Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/05/2012

D'où viennent-ils?

Ce week-end nous avons reçu huit personnes au musée. Les touristes qui venaient de Nice, de Grenoble et de Cap d'Agde.

Ils nous ont connus par le panneau du musée sur la route de la Bambouseraie, par une affichette du musée à l'Office de tourisme de Saint-Quentin-la-poterie ou par le site web de l'Office de tourisme d'Anduze.

Ce mois de mai était meilleur que l'année dernière. On avance.

Les visiteurs viennent de tous les horizons. Voilà ce qui est enrichissant, la différence.

La collection doit être variée aussi. Il faut chercher quelque chose pour tout le monde, si possible, au moins, en principe.

L'important c'est le côté humain. Tout ce qui nous unifie, sans parler des filles ou des garçons, des générations, des couches sociales, des cultures, des époques...

Les derniers temps j'ai souvent écrit au sujet de ma maison de poupée des années 20, a Handicrafts house, ici sur mon blog, parce que je suis en train de l'aménager. En plus, elle me plaît. On rêve de belles choses. Qui n'a pas de rêves?

D'autre part, j'ai voulu avoir pour ma collection aussi une autre sorte de maison, celle des pauvres, si la première en haut est celle des riches. C'est à dire la cabane à esclave que j'ai présentée ici l'automne dernier. Elle m'a touchée. C'est une Case de l'Oncle Tom, a dit une dame après l'avoir vue samedi.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Case_de_l%27oncle_Tom

http://en.wikipedia.org/wiki/Uncle_Tom%27s_Cabin

L'objet qui nous raconte une histoire, il n'est pas là pour rien. Il nous donne à penser. Cela ne nous laisse pas indifférent. Même si nous ne sommes pas tous sensibilisés par la même chose.

Les commentaires sont fermés.