Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2012

En attendant Noël

Jeudi une association gardoise vient nous rendre visite. 15 personnes. Ils l'ont confirmé l'autre jour. On va leur poser une question importante, comment ils nous ont connus.

Le musée des poupées et des nounours n'a pas été oublié par les vacanciers pendant la semaine de la Toussaint. Nous avons reçu 14 personnes. Et un peu de visiteurs presque tous les week-ends depuis l'été.

A la rentrée cet automne on a fait une campagne de promotion. Nous avons envoyé une quarantaine d'e-mails pour les mairies dans les environs. A ce jour pas de retours. Comme si on n'avait rien fait.

Les premières années du musée au début 2000 je suis allée à droite et à gauche à vélo pour faire du marketing. A l'époque je n'avais pas encore de permis de conduire ni de voiture. Après je me suis rendue compte que j'ai perdu mon temps et mon énergie.

Une léçon à tirer pour la deuxième fois. Ne pas frapper à toutes les portes. Les mentalités ne changent pas toujours. Il faut une iniatiative locale et communale pour attirer l'attention. Sinon, c'est zéro et l'e-mail est effacé comme le spam.

A propos de la communication virtuelle de notre époque, est-ce qu'elle fonctionne bien? - Bien sûr, mais tout dépend. On peut faire tourner le monde avec un simple courrier électronique ou non, sans parler de facebook, twitter, blogs... On en voit des examples dans les informations internationales ou nationales.

D'autre part, on connaît déjà notre public. Les touristes. Il y en a partout.

Noël frappe à la porte bientôt. Voilà une bonne nouvelle. Elle nous renouvelle chaque année pour recommencer une nouvelle année après.

Pas de projets pour le moment? - Il en faut un pour que nos amis nous trouvent...

Les commentaires sont fermés.