Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/01/2013

Un souvenir de Helena Rubinstein

http://fr.wikipedia.org/wiki/Helena_Rubinstein

Le nom Helena Rubisnstein me rappelle l'époque où l'on allait à l'école sécondaire dans les années 70.

C'était dans une petite ville à 13km de chez nous. Notre magasin préféré était la parfumerie. Voilà où l'on dépensait tout notre argent de poche avec ma soeur. Nous étions fascinées par des produits de beauté, comme ceux de Helena Rubinstein. Il fallait acheter un démaquillant ou un nettoyant, une lotion et un crème de jour. Tout ça à utiliser tous les jours, sinon ce n'était pas efficace. Et de temps en temps un masque traitant faisait des merveilles. Même un vernis à l'ongle devait être une bonne marque. Cela sentait bon, tous ces produits cosmétiques! C'était luxueux. On jouait aux adultes.

En fait, dans les années 60 nous avions une tante qui travaillait dans une parfumerie dans une autre ville. Elle nous faisait des cadeaux de tout sorte, même les anciennes publicités du magasin, sans oublier des échantillons de parfum. Hilma, cette dame, se parfumait. Voilà ce que nous admirions, nous les enfants campagnards. A la campagne où alors même le déodorant était une nouveauté. Le savon Rexona, ou Lux, suffisait.

Hier j'ai appris sur Internet l'histoire de Helena Rubinstein. C'est intéressant. Elle avait une collection de maisons de poupée qui est exposée actuellement en Israël.

http://www.tamuseum.com/collection-item/5336

"In her autobiography Helena Rubinstein recalls that as a child in Poland, she, along with her sisters, would visit her grandparents' home outside the city. Stasheck, the gardener, would carve miniature furniture for the girls to play with. Thus was begun her life-long love for miniatures."

Les commentaires sont fermés.