Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2013

Questions fréquentes des premières années

Une fois l'article sur le musée dans le Midi Libre j'ai reçu quelques locaux. Le journal fait bouger les gens...si c'est imprimé ou numérique.

Encore une fois j'ai entendu une question fréquente des premières années du musée, ce que je n'aime pas. Cela me rappelle mon échec. On préfère penser à nos réussites.

C'était au sujet de la vente. "Once bitten, twice shy", disent les Anglais.

Au début j'ai essayé de vendre des ours de ma fabrication, mais ça n'a pas marché. C'était un fiasco. Donc, j'ai arrêté.

Mais j'ai trouvé une autre solution pour continuer mon passe-temps. J'ai changé de cap. J'ai remarqué que l'ancien, la culture ça fonctionne. La voilà ma nouvelle direction.

L'expérience est la meilleure école. Dans les petits villages comme le nôtre le succès commercial est garanti pour les boulangeries, les supermarchés, la farmacie, la Poste etc. tous les services nécessaires dans le quotidien. Dès que c'est superflu, il vaut mieux se trouver ailleurs.

D'autre part, la culture a sa place partout. Donc, le musée aussi. Même si dans les villes ils sont mieux situés qu'à la campagne, il y a plus de monde.

"Si tu as deux pièces de monnaie, avec l'une achète un pain et avec l'autre une fleur", (proverbe chinois), voilà notre philosophie dans mon association. C'est le secret du musée des poupées et des nounours.

kukat-001.JPG

Les commentaires sont fermés.